La nouvelle génération de systèmes d’entrainement
le système d'aide au pilotage TAXIA

CE SYSTÈME D’AIDE AU PILOTAGE TAXIA EST UN INSTRUCTEUR VIRTUEL POUR L’ENGAGEMENT DE CIBLES

L’intelligence artificielle au service de l’entrainement au tir

 

       

 

TAXIA est un système d’aide au pilotage lors de l’engagement sur les cibles, développé à l’origine pour un entrainement sur la cible remorquée TAXAN de Secapem.

Cet instructeur virtuel, réalisé à partir d’une intelligence artificielle, permet de guider les pilotes lors de l’engagement de la cible. Le but est de conseiller les pilotes pour qu’ils trouvent rapidement la cible et obtiennent la meilleure trajectoire d’approche afin d’augmenter les chances d’atteindre la cible.

Il apporte au pilote un gain de confiance rapide.
Il permet également une économie de temps machine, valorise l’entraînement et optimise la consommation de munitions et de carburant.

 

INSTRUCTEUR VIRTUEL

L’instructeur virtuel est mis en route à une distance entre 2000 mètres et 500 mètres de la cible.
Il indique aux pilotes :

  • Si sa trajectoire est correcte ou incorrecte
  • En cas de trajectoire incorrecte il lui indiquera les différentes raisons de son erreur
  • Il conseille des corrections de trajectoire à effectuer

Toutes ces indications seront transmises aux pilotes sous forme de logigrammes directement dans une visualisation tête haute de son casque.

 

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE EXPLICABLE (IAX)

Les conséquences des décisions prises par ce système intelligent peuvent être fatales. Il est alors capital que cette IA puisse justifier ses prises de décision et indiquer à chaque moment les raisons de ses différents choix.

De plus, un certain nombre de données pour l’apprentissage de notre IA doivent être enregistrées. Ces données sont les paramètres de la cible, les paramètres de l’avion et le résultat du tir. Les enregistrements de vol vont permettre de modéliser le comportement avion plus pilote lors de l’engagement de la cible.

Ce système est donc réalisé par la convergence de trois technologies, le nouvel algorithme IAX, capable de justifier une prise de décision, l’accès aux données et les nouvelles générations de circuits programmables de type FPGA, capable de supporter les puissances de calcules engendrées par l’IAX.